Passer au contenu principal

Les liens troubles entre l’Usine et les dealers de rue

Alors qu’une pétition contre les revendeurs a été déposée, la liaison entre ces derniers et le centre culturel est pointée du doigt.

Dans le quartier de la Jonction, les dealers de rue gravitent autour de l’Usine, qui serait de connivence avec eux.
Dans le quartier de la Jonction, les dealers de rue gravitent autour de l’Usine, qui serait de connivence avec eux.
Laurent Guiraud

Une voiture de police circule dans la rue de la Coulouvrenière. Alors qu’ils étaient une vingtaine il y a encore quelques minutes, seuls quelques dealers arpentent encore les trottoirs. Derrière l’entrée sud du centre culturel autogéré l’Usine, en revanche, une dizaine d’entre eux sont assis dans la cage d’escalier intérieure. À l’abri. Une poignée de minutes plus tard, la police s’éloigne et la rue de la Coulouvrenière se repeuple de ses trafiquants. Le chat n’est plus là et les souris dansent à nouveau.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.