Les travaux du parc de Bernex vont débuter

AménagementUn parc de huit hectares, couplé avec une ferme maraîchère, sera ouvert au public en 2021.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un chantier inhabituel va s’ouvrir à la mi-juillet à Bernex. On n’y fera ni logements ni bureaux, mais un grand parc de huit hectares. Il s’étendra le long de l’autoroute, de la route de Chancy jusqu’au chemin des Tacons, en direction du Jura.

Ce projet s’inscrit dans le vaste développement urbain prévu au nord de Bernex. À tous ces nouveaux habitants, il faudra bien un espace de détente. Le parc comprendra une grande prairie, une place de jeux pour enfants, des parcours de promenade et 200 arbres.

Surtout, la moitié de la surface sera occupée par des cultures maraîchères, un verger et une ferme. Cette exploitation sera gérée par des agriculteurs locaux et offrira un espace de vente directe pour leurs produits.

L’État a dépensé quatre millions pour acheter les terrains. Il en dépensera encore trois pour aménager le parc. Il lui faudra aussi arranger le carrefour qui fait la jonction entre la route de Chancy et l’autoroute, pour six millions, afin notamment de faciliter l’accès au parc. On y viendra à pied ou à vélo, mais pas en voiture, aucun parking n’étant prévu.

Trouver un nom

L’ouverture du parc est prévue en 2021. Reste à lui trouver un nom, chose pour laquelle les Bernésiens seront consultés. Les premiers travaux consisteront en des fouilles archéologiques. Le gros du chantier démarrera à la fin de l’année.

Créé: 09.07.2019, 17h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.