Les auteurs d'un double braquage à Florissant arrêtés

GenèveDeux agences bancaires ont été attaquées ce lundi vers 10h30. Un policier a fait usage de son arme, blessant un fuyard à la jambe.

Les deux braqueurs ont fui sur une moto rouge avant de poursuivre leur cavale à pied et d’être interpellés par la police dans les jardins qui bordent l’EMS Val Fleury, sur la rampe du Bout-du-monde.

Les deux braqueurs ont fui sur une moto rouge avant de poursuivre leur cavale à pied et d’être interpellés par la police dans les jardins qui bordent l’EMS Val Fleury, sur la rampe du Bout-du-monde. Image: Magali Girardin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'agence de la Banque cantonale de Genève (BCGE) de la route de Florissant et celle, en face, de l'UBS, ont été braquées un peu avant 10h30 ce lundi. Deux individus, armés, ont contraint des employés de leur remettre de l'argent, ce que ces derniers ont fait.

Les deux malfrats ont ensuite pris la fuite à bord d'une moto rouge immatriculée en France. Ils ont emprunté l'avenue Louis-Aubert en direction de la rampe du Bout-du-monde. A la hauteur de l'EMS de Val Fleuri, ils seraient tombés et ont poursuivi leur fuite à pied avant d'être interpellés par la police.

L'un d'entre eux ayant sorti une arme lors de son interpellation, un policier a fait usage de son arme de service, rapporte le Ministère public genevois dans un communiqué de presse. L'un des fuyards a ainsi été blessé à la jambe. L'agent a indiqué que le suspect l'avait menacé au moyen d'un pistolet, qui a été retrouvé sur les lieux.

Agences fermées

Quand la «Tribune de Genève» est passée sur place, en début d'après-midi, la rampe du Bout-du-Monde était fermée à la circulation par les forces de l'ordre, l'entrée de l'EMS bloquée et la moto couchée sur la route. Un peu plus haut, les deux agences étaient fermées (seuls les distributeurs de billets automatiques étaient disponibles). Elles doivent rouvrir mardi.

Sous la direction du Ministère public, la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire a ouvert une enquête concernant les deux brigandages, tandis que l'inspection générale des services se charge des investigations relatives à l'usage de l'arme par le policier.

Ce braquage à main armée en rappelle un autre, survenu en juin. Pour rappel, un bureau de change qui fait corps avec une station-service a été braqué au 336 de la route de Thonon, dans la commune d'Anières, le 13 juin. Les voleurs étaient repartis bredouilles et l'attaque n'avait fait aucun blessé.

Une semaine plus tard, c'était au tour du bureau de change de la station-service du 58, route d'Ambilly, à Thônex, d'être attaqué par plusieurs individus armés. Là aussi, les voleurs étaient repartis bredouilles et l'attaque n'avait fait aucun blessé.

Plusieurs précédents

Un braquage avait déjà eu lieu dans cette station-service de Thônex, située à quelques mètres de la frontière, le 20 octobre 2017. Un homme avait pénétré dans le local, s'était emparé de la recette, avant de s'enfuir à pied en France en traversant le Foron. En avril dernier, un individu s'était fait remettre la caisse de la station-service à Croix-de-Rozon.

La liste semble longue mais, selon les statistiques de la police pour l'année 2018, les cambriolages en tout genre sont en baisse dans le canton. L'an dernier, 332 vols dans des commerces ou lieux de restauration ont été recensés par les forces de l’ordre, le chiffre le plus bas des dix dernières années. Pour comparaison, en 2010, 895 vols similaires avaient été répertoriés à Genève.

Créé: 12.08.2019, 16h27

Cliquez sur l'image pour l'ouvrir dans une nouvelle fenêtre. (Image: Olivier Chiacchiari)

Articles en relation

L’augmentation des violences ternit un bilan stable

Criminalité à Genève en 2018 Les infractions au Code pénal sont globalement en léger recul par rapport à 2017, notamment grâce à la forte baisse des vols. Mais d’autres formes de délits ont pris l’ascenseur. Plus...

Braquage raté à Anières: les malfrats ont pris la fuite

Genève Plusieurs hommes armés ont tenté de braquer le bureau de change de la route de Thonon. Il ont fui les mains vides. Plus...

Braquage à main armée dans un bureau de change de Thônex

Fait divers Après avoir emporté un butin inconnu, les voleurs ont pris la fuite en direction de la France. Plus...

Le mystère de la station service d'Ambilly s'éclaircit

Thônex Les versions contradictoires se succèdent sur le casse de la station Tamoil. Un braquage a bien eu lieu. Plus...

«Pour un braqueur, Genève est le pays des merveilles»

Témoignage inquiétant À Genève, les délinquants se sont-ils aguerris et endurcis? Pourquoi la violence est-elle en hausse? Un ancien braqueur a souhaité nous en dire plus. Rencontre insolite Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.