Passer au contenu principal

Pourquoi le Léman Express est à la peine

La phase de rodage soulève des écueils qu’un groupe de travail doit résoudre. Le lancement complet du réseau est poussif. Paroles de cheminots sur le terrain.

Une rame suisse (à g.) et une française se font face lors de l’inauguration, le 12 décembre.
Une rame suisse (à g.) et une française se font face lors de l’inauguration, le 12 décembre.
Keystone

«Difficultés lors de la préparation du train» ou «perturbations d’exploitation». Tels sont quelques-uns des motifs invoqués par les haut-parleurs des gares du CEVA pour motiver les retards et annulations de trains, ou leur circulation en compositions raccourcies et bondées, qui ont continué à semer la zizanie en début de semaine sur les lignes du Léman Express. Sur les réseaux sociaux, les sobriquets fleurissent: «Léman Suppress» ou «Léman Stress». Deux pétitions fédèrent les mécontents.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.