Léman Bleu s'installe dans un «pôle digital»

MédiasLa télévision locale emménage dans les locaux rehaussés de Point Prod Actua. Un centre média et digital est né.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une surélévation, un pôle média dédié autant à la télévision qu’au digital, l’arrivée de la chaîne Léman Bleu dans les locaux. Il règne une atmosphère de changement sur l’un des bras de la route des Jeunes, au 41b. De la terrasse au sommet de l’immeuble, c’est tout le quartier Praille-Acacias-Vernets (PAV) que l’on voit se transformer et s’élever tout autour.

Grandir et s’étendre

L’équipe chargée de nous faire la visite est exclusivement masculine. Ils sont six; tous ont décidé de se rassembler dans ces locaux qui, nantis de deux étages supplémentaires, prennent la forme d’un cube. Entre ses murs, Genève compte désormais un «centre média et digital». Pour y faire quoi? «Nous mettons en place un écosystème. Ce rapprochement géographique nous permettra d’innover et de nous entraider», répond Vincent Gonet, CEO du groupe Point Prod Actua. Depuis 2007, ce sont ses équipes qui occupent les lieux. Récemment, le tournant du digital s’est imposé pour l’agence jusqu’alors concentrée sur l’audiovisuel. D’où la fusion avec Idéative (elle-même fusion des deux agences genevoises Cobweb et Graf Miville) et la naissance d’A2P, au service des marques.

La stratégie est énoncée ainsi: «Répondre au défi du numérique et à l’évolution du marché», soutient Vincent Gonet. Plus concrètement, Christophe Miville, codirecteur d’Idéative, relève combien les métiers se sont spécialisés. «À l’époque, une personne pouvait tout faire en matière de digital. Aujourd’hui, notre centre audiovisuel et digital compte plus de quarante métiers différents.» Des équipes augmentées et des mètres carrés supplémentaires s’imposaient donc. L’investissement immobilier s’élève à 2,5 millions de francs.

Studio tout neuf

Au moment où le groupe Point Prod Actua se préparait à concrétiser ses ambitions, Léman Bleu arrivait au terme de son bail de l’autre côté de la rue. Le départ d’un centre commercial pour se rapprocher de spécialistes du digital signe une nouvelle ère pour la chaîne de télévision locale. «Le cœur de notre métier reste la production télévisée, mais l’enjeu réside toujours plus dans la manière d’alimenter les diverses plateformes digitales», confie son directeur Laurent Keller. La chaîne a alors progressivement emménagé aux côtés de Point Prod Actua au printemps. La voilà désormais solidement installée au troisième étage du cube. Ses équipes (une trentaine de personnes) prennent place autour d’un nouveau studio, pivot central de la «newsroom». «Il sera vitré, mobile et évolutif», annonce Laurent Keller. L’ambition est de faire de ses parois le support aux nouvelles technologies que sont la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la 360°.

L’info et les débats resteront la priorité de Léman Bleu, avec une énergie toujours plus importante consacrée au volet numérique. Le cadre change, les voisins également. Le directeur dit déjà sentir le changement: «Cela fait seulement six mois que nous sommes ici et nous avons déjà commencé à nous inspirer des meilleures pratiques.» (TDG)

Créé: 11.10.2018, 13h39

Articles en relation

Des communes délient les cordons de la bourse pour Léman Bleu

Médias Pour 2017, seules Anières et Onex ont accepté de financer leurs passages télévisés. Plus...

Léman Bleu avale la chaîne locale Canal Onex

Télévision Une pétition dénonce l’éviction de l’actuel directeur et craint la perte du lien social créé par cette petite télé de proximité depuis 2001. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections en Europe: les Verts progressent partout
Plus...