Le Grand Conseil accepte une commission d'enquête parlementaire

Meurtre d'Adeline M.Cette commission sera chargée «de déterminer les causes des dysfonctionnements» ayant conduit à la mort de la sociothérapeute en septembre 2013.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Par 74 oui, trois non et 17 abstentions, le Grand Conseil genevois a accepté ce jeudi de nommer une commission d'enquête parlementaire. Cette commission sera chargée notamment «de déterminer les causes et les origines des dysfonctionnements ayant conduit à la mort d’une fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions, (...) de relever et éclaircir les divergences et compléter les éventuelles lacunes des différents rapports produits à ce sujet et de faire des propositions adéquates au Grand Conseil et au Conseil d'Etat».

Cette décision fait suite au rapport du Bureau du Grand Conseil publié le 19 janvier 2015 et signé par la députée PDC Béatrice Hirsch.

Développement suit

Créé: 12.03.2015, 18h19

Articles en relation

L'affaire de la Pâquerette à nouveau devant le parlement

En direct dès 17 heures Les députés genevois attaquent à 17 heures une grosse session de mars qui se poursuivra la semaine prochaine. Plus...

L’affaire de La Pâquerette divise les députés

Genève Une nouvelle enquête oui, mais comment? Les partis peinent à trouver la solution. Plus...

La Pâquerette: députés claqués par un avis de droit

Politique Le parlement va devoir se prononcer une troisième fois sur la question. Plus...

La Pâquerette: l’appel aux experts est bloqué

Drame d'Adeline M. Le bureau du Grand Conseil a demandé un avis de droit pour évaluer la future mission des experts, qui s’avère problématique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...