Passer au contenu principal

Lancy déborde d’enfants. Une nouvelle école s’impose

Le DIP a sous-estimé le nombre d’élèves à La Chapelle. Des classes devront être construites à l'Adret.

Le futur quartier de l'Adret Pont-Rouge, en plein chantier.
Le futur quartier de l'Adret Pont-Rouge, en plein chantier.
Steeve Iuncker-Gomez

Cela devait être un parc, ce sera finalement une école. Les dernières projections du nombre d’élèves fournies par le Département de l’instruction publique (DIP) obligent la Commune de Lancy à revoir ses plans dans le futur quartier de l’Adret situé aux abords de la gare de Pont-Rouge.

À la demande des communes, le Service de la recherche en éducation (SRED) rattaché au DIP réalise régulièrement des prévisions localisées d’effectifs d’élèves du primaire. Ces dernières années, le nombre d’écoliers s’est ainsi révélé stable, voire en diminution, à Lancy. «Les quartiers des Palettes, des Semailles et du Bachet n’ont pas connu de développements récents, nos établissements étaient en surcapacité d’après le DIP», détaille Stéphane Lorenzini, magistrat lancéen chargé des travaux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.