Passer au contenu principal

Lancy et Carouge sont fâchées d'être dépossédées de leurs gares

Le Conseil d'Etat opte pour les dénominations Genève-Pont-Rouge et Genève-Bachet. Lancy va recourir.

Le chantier de la gare de Lancy-Pont-Rouge en 2015. Photo d'archive.
Le chantier de la gare de Lancy-Pont-Rouge en 2015. Photo d'archive.
Pierre Albouy

Les noms des futures gares du CEVA privilégieront l'allusion à Genève lorsqu'elles se trouvent au cœur de l'agglomération. C'est la décision prise ce mercredi par le Conseil d'Etat et elle fâche grandement deux villes suburbaines, Lancy et Carouge, dont les noms ne figureront pas sur la carte ferroviaire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.