Passer au contenu principal

Un labrador amputé: ses maîtres portent plainte

Les propriétaires dénoncent l’homme qui a frappé le chien le 1er août. Les versions divergent.

L'animal plâtré au lendemain du drame. La semaine dernière, il a été amputé de la patte.
L'animal plâtré au lendemain du drame. La semaine dernière, il a été amputé de la patte.
DR

Plâtres, soins et opérations n’y ont rien fait. «Raffy», un labrador de 12 ans, a dû être amputé d’une patte il y a une semaine. Selon nos renseignements, les propriétaires du chien ont porté plainte le 28 août contre l’homme suspecté d’avoir frappé l’animal. Une information confirmée hier par les avocats des détenteurs de «Raffy», Mes Jacques Barillon et Valérie Pache Havel. Ce violent épisode survenu le 1er août au Signal-de-Bernex a été révélé, le lendemain, par Le Matin décrivant «Raffy» comme un «gentil pépère». Ses maîtres, qui ont des chiens depuis quarante ans, précisent d’emblée dans la plainte qu’ils ont suivi un an de cours d’éducation avec l’animal.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.