Passer au contenu principal

Pourquoi le kilo de farine locale est si rare

La farine genevoise est introuvable dans la grande distribution. Une absurdité à l’heure où le client réclame des circuits courts.

Le champ de blé de Gérald Meylan, à Gy.
Le champ de blé de Gérald Meylan, à Gy.
LUCIEN FORTUNATI

Sur les 200 000 ménages que compte Genève, combien ont en permanence de la farine dans un placard? Beaucoup. Combien peuvent se targuer d’avoir acheté de la farine genevoise? Très peu, assurément. Pourtant, le canton compte 235 producteurs de céréales panifiables, un moulin exclusivement dédié aux céréales genevoises, à la Pallanterie, et un produit pour lequel l’immense majorité des producteurs (plus de 90%) garantit l’absence d’insecticides et de fongicides.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.