Passer au contenu principal

La justice genevoise classe l'affaire Obiang

Le vice-président de Guinée équatoriale, poursuivi pour blanchiment dans le canton, est mis hors de cause.

Teodorín Obiang (avec les lunettes noires) a été mis hors de cause par la justice genevoise.
Teodorín Obiang (avec les lunettes noires) a été mis hors de cause par la justice genevoise.
DR

Le Ministère public classe l’affaire Obiang. Les trois prévenus, Teodorín Obiang (le vice-président de la Guinée équatoriale) et deux intermédiaires suisses ayant travaillé pour cet État d’Afrique centrale, sont mis hors de cause, a appris la «Tribune de Genève».

Un coup de tonnerre. La justice genevoise avait ouvert une instruction à leur encontre pour blanchiment d’argent similaire à une autre procédure, en France, dans laquelle Teodorín Obiang a été condamné à verser 30 millions d’euros (la Guinée équatoriale a fait appel).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.