Passer au contenu principal

La justice confirme l'arrestation d'Ayop Aziz

Le visage des victimes de l'incendie des Tattes fin 2014, en Suisse sans permis de séjour valable, devrait passer les six prochains mois en détention administrative.

En 2014, Ayop Aziz avait sauté du troisième étage du foyer des Tattes, suite à un incendie qui fait encore aujourd'hui l'objet d'une enquête pénale.
En 2014, Ayop Aziz avait sauté du troisième étage du foyer des Tattes, suite à un incendie qui fait encore aujourd'hui l'objet d'une enquête pénale.
Yvain Genevay

Ayop Aziz devrait bel et bien passer les six prochains mois en prison. Le Tribunal administratif de première instance a confirmé ce jeudi en soirée une décision en ce sens qui a été prise par la police suite à son arrestation dimanche. Le Tchadien, dont l'histoire avait fait couler beaucoup d'encre suite à un incendie au foyer des Tattes fin 2014, a été arrêté il y a cinq jours par des douaniers dans un train car il n'a pas de permis de séjour en Suisse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.