Passer au contenu principal

Les jumelles genevoises qui prêchent le rangement

Eliette et Marieke Staub ont inventé un nouveau métier en Suisse: coach en désencombrement. Une idée originale qui leur est venue en «désintoxiquant» leurs propres appartements.

Eliette et Marieke Staub ou l’art de jeter le superflu.
Eliette et Marieke Staub ou l’art de jeter le superflu.

Image: Steeve Iuncker-Gomez

Le top départ pour Eliette et Marieke Staub aura été une formation de coach en désencombrement, donnée en août 2016 à New York par Marie Kondo, l’auteure du best-seller mondial La Magie du rangement. De retour des Etats-Unis, les deux Genevoises ont lancé leur entreprise Clarity Home Detox, avec un objectif: aider les Suisses à faire place nette.

Contrairement à l’auteure japonaise, les sœurs de 32 ans ne sont pas obsédées par le rangement depuis l’enfance. «Nous sommes au contraire passées par cette phase de désencombrement et comprenons ce que nos clients traversent.» Pour Eliette, le grand tri a eu lieu en 2015, alors qu’elle devait déménager à l’étranger. «Je souhaitais passer d’un 60 m2 à quatre val ises. J’ai donc dû sélectionner les objets qui étaient vraiment importants pour moi et la méthode de Marie Kondo m’a beaucoup aidée à le faire.»

Quant à Marieke, c’est la naissance de son enfant qui l’a obligée à dépouiller son intérieur. «Je croulais sous les objets alors que j’entrais dans une nouvelle phase de mon existence. Je me sentais sous l’eau, dans mon appartement comme dans ma vie.» La lecture de l’ouvrage de Marie Kondo a alors constitué «un moment magique». La jeune femme, diplômée de la HEAD en architecture d’intérieur, a décidé d’appliquer les principes du bouquin à la lettre. «Au terme de ce processus, j’ai à nouveau osé inviter des amis à la maison ou simplement prendre soin de moi. J’ai eu le sentiment de reprendre le contrôle.»

Aujourd’hui, les jumelles se consacrent à leur société à mi-temps, en marge de leurs emplois respectifs dans une étude d’avocats et dans le social. Elles conseillent des personnes de tout âge en Suisse romande et en France voisine. «Nous travaillons par tranches de six heures. Dans une première phase, nous aidons nos clients à trier entre objets à garder ou à donner, puis nous leur laissons une marche à suivre afin qu’ils continuent leur Home Detox.»

Avec un coaching plus long, elles aident leurs clients à réaménager leur intérieur. «Le but est de retomber amoureux de son appartement, d’atteindre la sérénité, l’ordre, l’harmonie.» Un style de vie que les deux jeunes femmes entendent défendre encore longtemps.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.