JobIn forme les chômeurs à retrouver un emploi

TravailLe site internet, lancé par l’Office cantonal de l’emploi de Genève, est une première en Suisse. La Confédération s’y intéresse.

Avec JobIn, le candidat à l’emploi doit y acquérir les bonnes pratiques pour se démarquer des autres postulants et capter l’intérêt des employeurs, explique l'OCE.

Avec JobIn, le candidat à l’emploi doit y acquérir les bonnes pratiques pour se démarquer des autres postulants et capter l’intérêt des employeurs, explique l'OCE. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Comment rédiger son CV et sa lettre de motivation, développer son réseau, postuler en ligne ou encore préparer et réussir ses entretiens d’embauche? Voilà quelques-uns des 8 modules compris dans la formation «Rechercher un emploi» proposée aux demandeurs d’emploi sur JobIn. La plate-forme internet, dévoilée ce jeudi matin à la presse, a été créée par l’Office cantonal de l’emploi (OCE) de Genève, avec le soutien de spécialistes en ressources humaines et d'employeurs du canton.

En plus de vidéos pratiques, le service propose des quiz et des infographies. L’interface se veut simple et facile d’utilisation.

JobIn vise à faciliter et à accélérer les démarches liées à la recherche d'emploi, explique l’OCE. Le candidat à l’emploi doit y acquérir les bonnes pratiques pour se démarquer des autres postulants et capter l’intérêt des employeurs.

Jusqu’alors, ce type de formation était délivrée par des cours en présentiel. Or, il n’était pas possible d’y inscrire tous les candidats, explique la direction de l’office. Une lacune que comble désormais JobIn.

JobIn est ouvert aux demandeurs d’emploi inscrits à l’OCE de Genève. Ceux-ci peuvent s’y connecter depuis leur compte e-démarches (qui permet par ailleurs d’accéder à l’administration en ligne du canton). S’ils possèdent déjà un compte e-démarches, l’accès à JobIn est automatique. Dans le cas contraire, ils en reçoivent un dès leur inscription au chômage. L’accès à JobIn est ensuite valable pour une durée de vingt-cinq mois. Dans un second temps, le service pourrait être ouvert aux demandeurs d’emploi non inscrits à l’OCE.

JobIn se veut évolutif. D’autres formations y seront proposées ultérieurement.

A noter que ce type de formation offerte par le secteur public est une première en Suisse. Il s’agit d’ailleurs d’un projet pilote pour la Confédération. D’autres cantons pourraient s’en inspirer à terme.

Le supplément «Emploi» de la «Tribune de Genève» du jeudi 21 septembre 2017 reviendra sur le sujet.

(TDG)

Créé: 14.09.2017, 15h11

Articles en relation

«Exiger dix recherches d’emploi n’a aucun sens»

Chômage Pour les syndicats, l’obligation imposée aux chômeurs de faire dix offres par mois fait partie d’un plan plus large. Le département dément. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Merkel échoue à former une coalition
Plus...