Les jeux sont faits à Avusy, faute de concurrence

Commune par commune (1/12)René Jemmely restera à la tête de la commune aux côtés d’Olivier Goy et d’Eric Gardi, qui rejoint l’Exécutif.

Image: Pascal Frautschi (archives)

Image: Pascal Frautschi (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans la petite commune d’Avusy, les élections municipales sont déjà jouées. Faute de concurrence, l’Exécutif sera élu tacitement et les 13 candidats au Conseil municipal sont d’ores et déjà assurés d’occuper l’un des 13 sièges disponibles. Le maire René Jemmely, à la tête de la commune depuis 2011, nous explique cette absence de suspense.

Pour la première fois depuis longtemps, une seule liste a été déposée pour les élections au Conseil municipal. Pourquoi ce manque de concurrence?
Nous avons de moins en moins de gens qui se présentent. Cela n’avait donc plus de sens de partir avec deux listes, d’autant qu’il s’agit de groupements apolitiques et que cette législature a été marquée par une excellente entente entre tous les élus. Nous avons donc décidé de faire liste commune et allons organiser une séance pour expliquer ce choix à la population. Ce sera l’occasion de leur présenter les cinq nouveaux candidats.

Alors que la parité est presque atteinte au niveau du Délibératif, c’est à nouveau trois hommes qui dirigeront la Commune. Aucune femme n’était intéressée?
Non. Seul Eric Gardi, qui a déjà été adjoint entre 2011 et 2015, a postulé pour remplacer Didier Fleck. Il faut dire que lorsqu’on explique en quoi consiste le poste, il n’y a pas grand monde qui veut ou peut se lancer.

Quels sont les gros enjeux de la législature à venir?
Le plus gros projet que nous aurons à porter est la réalisation d’un complexe immobilier à Athenaz. Il comprendra 35 logements intergénérationnels et quelques commerces. Nous espérons qu’un tea-room pourra s’y installer car il n’y en a aucun dans cette partie de la commune. Nous devons également avancer dans l’élaboration d’une crèche intercommunale en collaboration avec Avully, Chancy et peut-être Soral. Cette institution aurait dû voir le jour à Avully, mais en raison de nouvelles normes fédérales liées au bruit des avions, ce projet est suspendu.


Les chiffres

Population: 1426 habitants.

Sièges à pourvoir: 13 sièges au Conseil municipal. L’Exécutif est élu tacitement.

Dépense/hab. par année: 3427 francs.

Budget 2020: 5,2 millions.

Créé: 30.01.2020, 11h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...