Les jeunes élèves privés de l’éclipse solaire

Lésions oculairesDemain, la lune masquera une partie du soleil. Un spectacle risqué pour les yeux

Des lunettes spéciales sont indispensables. 
SAEED KHAN/AFP

Des lunettes spéciales sont indispensables. SAEED KHAN/AFP Image: SAEED KHAN/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’éclipse partielle du soleil serait-elle en train de devenir une occasion pédagogique manquée? Alors que l’événement spectaculaire se produira dans le ciel ce vendredi matin entre 9 h 15 et 11 h 30, la plupart des enfants ne pourront l’observer. Le Département de l’instruction publique (DIP) recommande en effet aux directeurs d’établissement de «garder les élèves à l’intérieur» durant l’éclipse.

«C’est une conception assez bizarre de l’enseignement, regrette Julien Nicolet, enseignant au Cycle de Drize et blogueur à ses heures sur la plate-forme tdg.ch. L’éclipse aurait pu être un fabuleux outil pédagogique, touchant tous les âges et toutes les disciplines. Au lieu de ça, les enfants vont se retrouver cloîtrés dans leurs classes.»

Pas sans surveillance

En cause: le danger potentiel que représente ce phénomène. «Toute personne qui observe l’éclipse solaire directement, c’est-à-dire sans protection, encourt le risque de lésions oculaires graves, rappelle Daniel Dauwalder, porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les enfants ne doivent donc pas être laissés sans surveillance, afin qu’ils ne soient pas tentés d’observer directement le soleil.»

Un danger que le DIP prend très au sérieux. Dès le 11 mars, l’institution a fait parvenir aux directions des établissements publics et privés un communiqué rappelant les «risques ophtalmologiques» liés à l’éclipse. Puis, hier, une missive a été envoyée aux parents sur le même thème. En parallèle, toujours en date du 18 mars, le DIP a adressé un nouveau courrier à destination des directions des écoles, fixant, cette fois-ci, des recommandations: «En fonction des cycles et donc de l’âge des élèves, les mesures à mettre en place doivent être adaptées, écrit Isabelle Vuillemin, directrice du DIP. Par exemple, au Cycle 1, il peut être recommandé de garder les élèves à l’intérieur du bâtiment. Au Cycle 2 (…) de garder les élèves à l’intérieur du bâtiment ou d’échelonner les récréations, afin de pouvoir mieux les surveiller. Au Cycle d’orientation (…) de garder les élèves à l’intérieur du bâtiment ou d’augmenter le nombre de surveillants pendant les récréations.»

«On va les enfermer!»

Suivant ces directives, plusieurs établissements genevois ont déjà décidé de décaler les horaires de récréation ce vendredi matin, afin de maintenir les écoliers en classe durant ce spectacle hors du commun. «C’est dommage, poursuit Julien Nicolet, des dispositifs auraient pu être mis en place afin que les enfants puissent observer l’éclipse, en organisant des expériences adaptées à chaque âge. Au lieu de ça, on va les enfermer et continuer à leur faire découvrir le monde dans les livres ou sur Internet. C’est tellement moins dangereux…» Dans certaines écoles, néanmoins, des observations seront menées à l’initiative personnelle du corps enseignant. Des dispositifs qui ne posent pas de problème au DIP. «Les écoles restent indépendantes, souligne Pierre-Antoine Preti, porte-parole du DIP. Nous les invitons d’ailleurs à organiser des activités pédagogiques autour de l’éclipse, à condition qu’elles soient encadrées par les enseignants et que toutes les précautions soient prises.» Il serait en effet dommage de rater cet événement: la prochaine éclipse partielle à Genève aura lieu en 2021 et la totale en 2081.

Créé: 18.03.2015, 22h57

Où trouver des lunettes?

Depuis hier, impossible de dégoter une paire de lunettes de protection à Genève. Les opticiens de la région ont été littéralement pris d’assaut et il est désormais trop tard
pour les commander sur Internet.

Restent deux options: se rendre dans les magasins spécialisés dans l’astronomie, comme Optique Perret à Genève, ou alors… au kiosque.

Avec leurs éditions de mars 2015, les revues Astronomie Magazine (No 176) et Ciel et Espace (No 538) donnent en effet une paire de lunettes adaptée à l’observation de l’éclipse. BE.B.

Articles en relation

«A Genève, 70% du soleil sera occulté»

Eclipse du 20 mars Vendredi, l'éclipse atteindra son maximum vers 10 h 30. Voici nos conseils pour profiter au mieux de ce spectacle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Genevois se ruent sur les masques
Plus...