Passer au contenu principal

Un jeune Français radicalisé a été arrêté à l'aéroport de Genève

Il a changé en trois mois et a tenté par deux fois de rejoindre la Syrie, via Genève. Sa mère, désespérée, témoigne. Un spécialiste du terrorisme explique l’attrait de Genève.

A.K. a pris l’avion le 12 mai à Cointrin. L’alerte de la France est tombée le 13. Intercepté à son arrivée en Turquie, il a été renvoyé à Genève où il a été arrêté le 14 mai.
A.K. a pris l’avion le 12 mai à Cointrin. L’alerte de la France est tombée le 13. Intercepté à son arrivée en Turquie, il a été renvoyé à Genève où il a été arrêté le 14 mai.
Pierre Albouy

Il s’est enfui avant de fêter ses 18 ans. Il a quitté famille et amis dans le nord de la France avec l’intention de rejoindre l’Etat islamique. Arrêté une première fois en Allemagne, A.K. a tenté une seconde fois le voyage, mais en passant par Genève. Tout juste majeur, il a été arrêté le 14 mai à Cointrin. Depuis, il se trouve en prison à Champ-Dollon, seul dans une cellule, en attendant son extradition vers le France. Il est mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.