Jet de pierre sur une prof: l’auteur n’a pas été identifié

ViolenceDeux mois après cette agression au Cycle du Renard, les interrogations demeurent.

Le cycle d'orientation du Renard est situé sur la commune de Vernier.

Le cycle d'orientation du Renard est situé sur la commune de Vernier. Image: Enrico Gastaldello

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux enseignants du Cycle du Renard ont été agressés en l’espace d’un mois, comme nous l’avons révélé le 17 octobre sur notre site.

En septembre, une professeure a été blessée par un jet de pierre dans le dos. Puis, le 16 octobre, le ton est monté entre un maître et un jeune. D’autres s’en sont mêlés et l’enseignant a essuyé des coups. Comme la conseillère d’État Anne Emery-Torracinta l’avait affirmé dans la Tribune de Genève du 19 octobre, «la brigade des mineurs est intervenue pour briser le silence et tenter de déterminer les responsabilités (…). Pour l’heure, nous ne savons pas exactement qui a fait quoi. Il n’y a donc pas encore eu de sanctions disciplinaires. Mais deux élèves seront transférés dans d’autres établissements ou structures.»

Avancée de l'enquête?

Deux mois après la première agression, la Tribune de Genève a interrogé le Département de l’instruction publique (DIP) sur l’avancée de l’enquête. Les interrogations demeurent, réagit, par e-mail, Pierre-Antoine Preti, secrétaire général adjoint chargé de communication au DIP: «En l’état et dans l’affaire de la pierre, les responsables n’ont malheureusement pas encore été identifiés. Pour l’autre situation, elle a été traitée comme il se doit de manière à garantir la sécurité de l’établissement et de tous les élèves et des collaborateurs du département. De surcroît, la conseillère d’État s’est rendue en personne au CO Renard pour écouter les enseignants, le lundi 28 octobre.»

Classes difficiles

La direction du CO, avec le soutien de la direction générale, entamera une réflexion avec l’équipe enseignante et les différents partenaires (FASe, commune, police de proximité) pour développer des réponses concrètes à ses besoins dans le cadre de la gestion des classes difficiles. Le département devrait, notamment, mettre en place des soutiens concrets aux enseignants. Pas question cependant d’en savoir plus pour l’heure.

Créé: 08.11.2019, 18h15

Articles en relation

Des enseignants du Cycle agressés par des élèves

École La police est intervenue au CO Renard. Des élèves ont été menottés. Les enseignants envisagent de se mettre en grève. Plus...

Les enseignants genevois sont démunis face à certains gangs d’élèves

Violence au Cycle Des acteurs de l’École reviennent sur les agressions subies par deux maîtres. Ils pointent le système et un manque de soutien. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Hong Kong: un pays, deux systèmes
Plus...