A 125 ans, le Jet d’eau fait toujours vendre Genève

Bon anniversaire!L’écrivain Joël Dicker a allumé le Jet d’eau hier pour marquer son siècle et quart d’existence.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est un rêve d’enfant qui se réalise!» Joël Dicker ne cache pas sa joie en appuyant sur un gros bouton vert pour allumer le Jet d’eau jeudi matin 25 août, à 9 heures tapantes. L’écrivain genevois était invité par les Services industriels de Genève (SIG), propriétaires et exploitants de la fontaine la plus célèbre du monde, dont on commémore les 125 ans cette année.

En quelques secondes, l’eau s’élève jusqu’à une hauteur de 140 mètres, sous les yeux de touristes matinaux. Le soleil radieux crée un bel arc-en-ciel quand ses rayons traversent le panache d’eau. «Le Jet d’eau, c’est notre drapeau, c’est l’identité de notre ville, déclare Joël Dicker. C’est notre monument à nous, avec cette particularité que c’est un élément vivant, aléatoire. Quand il n’est pas là, il me manque quelque chose.»

Des débuts peu remarqués

Le Jet d’eau s’est élevé pour la première fois dans la rade le 18 juillet 1891, à l’ouverture de la Fête fédérale de gymnastique (lire nos pages spéciales dans ce numéro). «Hélas, il pleuvait ce jour-là et on ne voyait rien, raconte Christian Brunier, le directeur général des SIG. L’événement n’a fait que quelques lignes dans la presse de l’époque.» Mais en 125 ans, le monument le plus photographié de Genève est devenu l’emblème indétrônable de la Ville, et sa principale attraction touristique.

Malgré son âge canonique, le Jet d’eau fait toujours vendre et Genève Tourisme l’utilise encore régulièrement dans ses campagnes de promotion de la Cité de Calvin. «C’est la symbolique la plus forte de la destination, confirme Pascal Buchs, porte-parole de Genève Tourisme. Mais c’est un symbole capricieux, parce qu’en fonction des conditions météorologiques, il peut être éteint.»

On ferme en effet le Jet d’eau dès que le vent souffle trop fort et dans la mauvaise direction, pour éviter de déverser des trombes d’eau sur les quais, sur le Jardin anglais ou sur les bateaux de plaisance amarrés dans le port. Le froid peut aussi priver Genève de son emblème, puisqu’en dessous de 2 degrés, les embruns risquent de geler et de faire pleuvoir des glaçons. «Je ne vous raconte pas les plaintes que nous recevons quand le Jet d’eau est éteint! lâche Pascal Buchs. Des touristes viennent de loin pour le voir, alors ils peuvent être extrêmement déçus. Mais c’est aussi ce qui fait son charme. Tout comme le fait qu’il soit allumé par des retraités des SIG. C’est une belle histoire qui fascine les médias étrangers.»

Les gardiens du Jet

Cinq retraités, dont le plus âgé a 80 ans, se relaient pour ouvrir le Jet d’eau le matin et le fermer le soir. «Je suis le plus jeune, confie Roland Besse, qui veille sur l’icône genevoise depuis quatre ans. Chaque matin, c’est une émotion de le remettre en marche, quand tout est calme, qu’il y a juste les canards, les mouettes et c’est tout.» Les caprices de la météo l’obligent parfois à éteindre et rallumer le Jet d’eau plusieurs fois dans la journée.

A l’occasion de cet anniversaire, les SIG offrent, travers un concours, la possibilité à 125 personnes de connaître à leur tour l’émotion d’appuyer sur le fameux bouton qui lance le Jet d’eau le matin. Il suffit pour cela de répondre à un quiz sur la page Facebook des SIG (www.facebook.com/sig.geneve) ou de passer à l’arcade du pont de la Machine.

125 couleurs en un soir

Et pour rester dans la symbolique des chiffres, le Jet d’eau s’est teinté successivement de 125 couleurs hier soir. Une performance rendue possible par le nouveau système d’éclairage aux LED, qui permet d’utiliser 65 000 teintes différentes et d’en changer en quelques secondes. Auparavant il fallait installer des filtres pour modifier la couleur de l’éclairage et la manœuvre prenait une demi-journée. En plus, ce nouveau système d’éclairage, installé ce printemps en même temps que la nouvelle passerelle en bois, consomme deux fois moins d’électricité.

Revivez notre Facebook Live de l'allumage du Jet d'eau par Joël Dicker:

Sur le site experimetnal.unige.ch, le professeur François Lombard pose cette question: Quelle est la hauteur théorique du jet d'eau? La réponse est ici.

Sans surprise le jet d'eau est le site le plus photographié de Genève, selon Google. (TDG)

Créé: 25.08.2016, 09h03

Sondage

Etes-vous fier du Jet d'eau comme symbole de Genève?

Oui

 
86.0%

Non

 
7.9%

Je n'ai pas d'avis

 
6.1%

2231 votes au total


Un secret bien gardé

«Le secret du Jet d’eau, c’est sa buse», explique le responsable de l’emblème genevois aux Services industriels de Genève (SIG), Gérard Luyet, chef du secteur Eau potable. «Elle détermine la forme, la hauteur et les caractéristiques du Jet d’eau. Si on changeait la pression ou le débit, il serait complètement différent.» La buse insuffle aussi dans l’eau des millions de bulles d’air, afin que le panache du jet soit toujours bien blanc et se détache même sur un ciel laiteux.
Le secret de cette fameuse buse est bien gardé. En 2002, les SIG ont été invités par la Corée du Sud à présenter un projet de jet d’eau pour la Coupe du monde de football. «Mais j’avais peur que les plans soient piratés et le secret dévoilé, raconte Gérard Luyet, alors je les ai légèrement modifiés.» Finalement, un autre projet a été choisi…

Deux grands dans la rade.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bolsonaro chez Trump
Plus...