Passer au contenu principal

Les Jenisch peinent à trouver leur place dans le canton

Une table ronde a lieu ce soir sur les gens du voyage suisses et le manque de sites pour les accueillir, en particulier à Genève.

Albert Barras, le porte-parole des Jenisch en Suisse romande.
Albert Barras, le porte-parole des Jenisch en Suisse romande.
Vanessa Cardoso

Des citoyens de seconde zone. C’est ainsi que se sentent les Jenisch, ces nomades qui, tout en étant de nationalité suisse, disent avoir toujours plus de peine à trouver des endroits où camper, notamment à Genève. Une table ronde sur ce sujet est organisée ce soir au bateau Genève, avec une exposition de photos, des démonstrations de métiers traditionnels, un repas et des concerts.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.