Jean-Charles Rielle en a assez de la gabegie au Conseil municipal

Ville de GenèveLe bureau du Conseil municipal de la Ville, présidé par le socialiste, met au pas le Conseil administratif.

Le socialiste Jean-Charles Rielle veut reprendre les choses en mains.

Le socialiste Jean-Charles Rielle veut reprendre les choses en mains. Image: Pierre Abensur/Tribune de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La gabegie, les retards accumulés, les programmes chamboulés, les insultes entre élus, ça suffit! Le bureau du Municipal, que préside le socialiste Jean-Charles Rielle, veut reprendre les choses en mains. Ce n’est qu’un début, mais le bureau a décidé aujourd’hui qu’il n’accepterait plus n’importe quelle demande de traitement d’urgence de la part du Conseil administratif. Des demandes qui bousculent l’ordre du jour du Conseil municipal et suscitent d’interminables débats.

Si un conseiller administratif veut qu’un de ses dossiers soit étudié en priorité, «il devra dorénavant faire la démonstration d’une urgence pour des motifs légaux ou qu’il y a péril pour la Cité». Et, même dans ce cas, l’ensemble des conseillers municipaux devra avoir en sa possession tous les documents nécessaires. D’autres mesures seront prises le 10 septembre pour, cette fois, accélérer les travaux du délibératif.

Cette réaction du bureau était attendue car la séance du Municipal de lundi a été désastreuse. En quatre heures et demie de travaux, les conseillers municipaux n’auront été capables de prendre qu’une seule vraie décision, alors que 166 points étaient inscrits à l’ordre du jour.

Des insultes et des gestes déplacés entre élus ont également perturbé la séance de lundi, qui dû être longuement suspendue par Jean-Charles Rielle. Sur ce point, le bureau ne pipe mot. Il ne fait pas mention d’un durcissement possible des sanctions.

Créé: 05.09.2012, 15h46

Articles en relation

Le Municipal de la Ville n'en finit pas de traiter les urgences: l'UDC Bertinat dénonce

Politique L’ordre du jour ne comptait pas moins de 167 points. Après quatre heures de débat lundi soir, aucun objet n’avait été traité. Plus...

Le socialiste Velasco en a marre des palabres du parlement de la Ville de Genève

Conseil municipal Élu ce printemps, l'ancien député et constituant propose cinq mesures pour rendre le Conseil municipal plus efficace. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...