Passer au contenu principal

Jean Ziegler renonce à un poste de rapporteur de l’ONU

Le sociologue genevois préfère terminer son mandat de vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme.

keystone

Droits humains Jean Ziegler a renoncé à un poste de rapporteur de l’ONU ENCADRÉ Genève (ats) Jean Ziegler a renoncé à postuler à un poste de rapporteur de l’ONU sur un nouvel ordre mondial équitable. Proposé par Cuba, le sociologue genevois a indiqué vouloir terminer son mandat de vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme.

«J’ai dit aux Cubains que je ne pouvais pas assumer ce nouveau mandat», a déclaré jeudi Jean Ziegler, interrogé par l’ats. «Je souhaite arriver au bout de mon mandat de vice-président du comité consultatif, qui se termine à la fin de l’année», a ajouté l’ex- conseiller national (PS).

Selon un représentant d’une organisation non gouvernementale (ONG), une autre version circule dans les couloirs de l’ONU. Les Etats-Unis auraient fait savoir qu’ils s’opposent à la candidature de Jean Ziegler et celui-ci se serait alors désisté.

Deux projets

Le Conseil des droits de l’homme avait accepté l’an dernier de créer un poste de rapporteur pour un nouvel ordre mondial équitable, proposé par Cuba et soutenu par les pays du Sud. Trois candidats restent en lice, entre lesquels la présidente du Conseil des droits de l’homme doit trancher.

Jean Ziegler a précisé qu’il veut terminer son travail au comité consultatif, car deux projets lui tiennent à coeur: la déclaration sur les droits des paysans, qu’il espère faire adopter par le Conseil, ainsi qu’une déclaration sur le noma, maladie négligée qui rend aveugle, comme violation du droit à l’alimentation. Jean Ziegler a été rapporteur de l’ONU sur le droit à l’alimentation de 2000 à 2008.

ATS/ATS

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.