Passer au contenu principal

Les bébés d'Uber et Co partent à l'assaut de Genève

Pressing, autopartage, santé, restauration, immobilier, finance, ménage, baby-sitting, droit: plus aucun secteur d’activité n’échappe à l’uberisation. Nous avons testé ces nouveaux services.

Débordés? Nous avons délégué plusieurs tâches du quotidien aux nouveaux services uberisés. Mais nous ne sommes pas entrés en lévitation dans notre cuisine pour autant…
Débordés? Nous avons délégué plusieurs tâches du quotidien aux nouveaux services uberisés. Mais nous ne sommes pas entrés en lévitation dans notre cuisine pour autant…
Getty Images

Est-il possible de se nourrir, se soigner, louer sa voiture, faire garder ses enfants, nettoyer son appartement ou son linge sale par l’intermédiaire du même type d’entreprises qu’Uber dans le canton? Oui, nous l’avons fait. Mais ce n’est pas forcément moins cher, plus simple ou plus rapide, comme le démontre notre enquête – limitée aux services payants – dont voici le premier épisode.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.