Passer au contenu principal

Des «invisibles» convergent aux Vernets pour recevoir une aide alimentaire

L’association La Caravane de Solidarité a organisé samedi une distribution de denrées. Plus de 1500 personnes précarisées ont attendu parfois trois heures pour un sac d’une valeur de 20 francs.

Le hall de la patinoire des Vernets, 1370 sacs ont été distribués.
Le hall de la patinoire des Vernets, 1370 sacs ont été distribués.
Laurent Guiraud

«On n’aurait jamais pensé voir ça à Genève.» C’est un photographe, qui en a vu d’autres, qui le dit. L’objet de sa stupeur, c’est cette file indienne, infinie, de marcheurs silencieux, enroulée autour des Vernets. Des femmes - beaucoup -, des couples, des jeunes et des plus vieux qui viennent demander de l’aide. Des invisibles forcés de sortir de l’ombre, des bénéficiaires de l’aide sociale qui ne suffit plus, M. tout-le-monde qui était sous l'eau avant le Covid-19 et qui se noie aujourd'hui.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.