Passer au contenu principal

Insalubre, un chantier de l'Hospice général est contraint de fermer

Les travailleurs mangeaient au milieu des gravats. La rénovation de l'Hôtel Bernina ne reprendra qu'après un profond nettoyage.

Une trentaine d'ouvriers travaillent sur le chantier à la rénovation de l'Hôtel Bernina.
Une trentaine d'ouvriers travaillent sur le chantier à la rénovation de l'Hôtel Bernina.
Frank Mentha

«Chantier indigne! Hygiène indigne!» La pancarte d'Unia accrochée sur l’échafaudage qui recouvre l'Hôtel Bernina, en face de la gare Cornavin, donne le ton. Le syndicat est intervenu mardi pour demander des mesures immédiates afin de rétablir l'hygiène des locaux et préserver la sécurité de la trentaine de travailleurs du bâtiment qui œuvrent à la rénovation de l'établissement, depuis neuf mois. Et la réaction a été rapide.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.