Passer au contenu principal

Vidéo: les locataires de la Servette s'inquiètent pour leur avenir

Réunis lundi soir en assemblée, les habitants des bâtiments évacués ont exprimé leurs craintes quant à leur relogement. Une convention est âprement discutée.

Le sentiment qui dominait à la sortie, lundi soir, d’une réunion extraordinaire des locataires et des commerçants des numéros 89, 91 et 93, suivie par une cinquantaine de personnes? L’incompréhension.

«Je ne comprends toujours pas pourquoi nous sommes éjectés dans l’urgence!» confie un habitant. Un des nombreux commerçants touchés abonde dans son sens. Et de nombreuses personnes qui ont participé à la séance organisée par l’Asloca posent les questions qui dérangent: pourquoi la rue de la Servette n’est-elle pas fermée puisque ces immeubles menacent de s’effondrer? Pourquoi les autorités laissent-elles passer des piétons en dessous des échafaudages? Ou circuler le tram, qui s’arrête juste en face?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.