L’information fait feu de tout bois

Il y a 140 ansIl y a 140 ans, «La Tribune de Genève», née le 1er février 1879, vivait son premier été. Qu’y lisait-on alors? Notre série d’été, en collaboration avec la Bibliothèque de Genève.

La Tribune de Genève a 140 ans cette année.

La Tribune de Genève a 140 ans cette année. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À en croire un article paru le 14 août 1879 dans «La Tribune de Genève», les Suisses sont friands d’informations de toutes sortes.

Écrites bien sûr, car à l’époque, la transmission par radio en est à ses premiers balbutiements (et encore…). Quant à la télévision, on ne l’imagine même pas.

«L’administration des postes vient de publier le tableau des journaux politiques, économiques, religieux, scientifiques, militaires, littéraires, etc., qui paraissent en Suisse», lit-on en préambule.

Accrochez-vous, il y en a pour tous les goûts. Et la Julie de les détailler: «Ils sont au nombre de 519, dont 249 pour la politique, 22 pour l’agriculture, 7 militaires, 30 littéraires, 47 pour la bourse, finance, spéculation, 3 de jurisprudence, 19 de science, 39 religion, 28 officiels, le reste pour les arts, associations, étrangers, etc.»

La statistique est complétée par la représentation canton par canton, où Genève se place en cinquième position: «Berne figure pour 71, Zurich 68, Vaud 58, Argovie 49, Genève 37, Bâle-Ville 34, St-Gall 33, Neuchâtel 23, Soleure 15, Grisons 15, Fribourg 14, Thurgovie 13, Tessin 12, Schwytz 12, Schaffhouse 11, Lucerne 8, Bâle-Campagne 7, Appenzell R.-E. (ndlr: Rhodes-Extérieures) 7, R.-I. (ndlr: Appenzell Rhodes-Intérieures) 5, Valais 5, Zoug 4, Nidwald 4, Glaris 3, Uri 3.»

Le compte est bon? Non. La liste fait état de 24 cantons et demi-cantons. Le Jura n’était pas encore créé, mais malgré tout, il en manque un. Petit, certes. Bref, que lit-on à Obwald? Le mystère demeure entier…

Histoire de mesurer l’impact de ces «feuilles» auprès du public, le journaliste ose un savant calcul: «La population suisse étant d’environ 2,800,000 habitants, cela fait un journal sur 550 habitants».

Les abonnements ont le vent en poupe, financièrement parlant: «Les abonnements payés forment la jolie somme de 3 millions 647.82 fr.», conclut l’article.

En cette année 1879, «La Tribune de Genève», elle, se vend 5 centimes au numéro. L’abonnement mensuel se monte à 1 franc. Et il faut débourser 10 centimes la ligne ou son espace pour y insérer une petite annonce.

Créé: 14.08.2019, 11h55

Articles en relation

Le sultan, le professeur de mendicité et les eaux de l’Arve…

Il y a 140 ans Il y a 140 ans, la Tribune de Genève, née le 1er février 1879, vivait son premier été. Qu’y lisait-on alors? Notre série d’été, en collaboration avec la Bibliothèque de Genève. Plus...

Un lecteur râleur se plaint de la saleté des rues genevoises

Il y a 140 ans Il y a 140 ans, «La Tribune de Genève», née le 1er février 1879, vivait son premier été. Qu’y lisait-on alors? Notre série d’été, en collaboration avec la Bibliothèque de Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.