Passer au contenu principal

«Je n'ai aucun indice qu'une fraude électorale a été commise»

Olivier Jornot a libéré le prévenu soupçonné d'avoir profité de son emploi d'auxiliaire au Service des votations.

Olivier Jornot: «Ce que j'ai constaté, c'est que les processus, dans un domaine aussi sensible, ne sont pas appliqués avec la rigueur qu'il faudrait.»
Olivier Jornot: «Ce que j'ai constaté, c'est que les processus, dans un domaine aussi sensible, ne sont pas appliqués avec la rigueur qu'il faudrait.»
STEEVE IUNCKER-GOMEZ

L'affaire de fraude électorale au sein même du Service des votations et élections (SVE) se dégonfle. Lundi, le procureur général, Olivier Jornot, a expliqué que l'instruction menée ne lui avait fourni aucun indice qu'une fraude électorale avait été commise, de même qu'il a écarté tout soupçon de corruption.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.