Un incendie ravage plusieurs caves et enfume les étages au Lignon

GenèvePlusieurs personnes incommodées par la fumée ont été évacuées. Une enquête est ouverte.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Placide, un chat blanc patiente dans sa cage. Sa maîtresse, les yeux rougis par la fumée, est en train de se faire ausculter par un ambulancier. Dans la fuite, elle n’a pas voulu partir sans son compagnon à quatre pattes. À côté, un garçon assis sur une civière se tient un mouchoir sur la bouche. L’odeur âcre de la fumée se fait sentir loin à la ronde. Plus d'une dizaine de locataires ont été légèrement intoxiqués.

Il est presque 18 heures, ce dimanche, quand les pompiers reçoivent plusieurs appels signalant un incendie dans les allées 14 et 15 de l’avenue du Lignon. À leur arrivée sur place, les hommes du Service d’incendie et de secours (SIS) et les pompiers de Vernier constatent un fort dégagement de fumée, visible depuis l’extérieur du bâtiment. Le feu a pris dans les caves et la fumée s’engouffre dans les cages d’escalier et les conduits de ventilation, atteignant rapidement les étages. «J’étais coincée dans l’ascenseur, tout était sombre et il y avait de la fumée partout!» raconte une dame qui a apparemment eu plus de peur que de mal.

Les hommes du feu, venus avec une dizaine de véhicules et deux ambulances, ont dû évacuer plusieurs personnes, dont une par la grande échelle. À 19 heures, celle-ci manœuvre toujours le long des façades pour vérifier à travers les fenêtres s’il y a encore des appartements enfumés. Des policiers s’efforcent de maintenir les nombreux badauds à l’extérieur des rubans de sécurité.

Au sous-sol, les pompiers n’ont pas fini de s’activer. «Le feu a cessé de se propager, mais il n'est pas encore complètement éteint», confie le commandant du SIS, Nicolas Schumacher. Ce sera chose faite avant 19h30. Une dizaine de caves ont été touchées par le sinistre, dont quatre sont complètement ravagées.

Une enquête a été ouverte par la brigade de la police technique et scientifique. Après la série d’incendies criminels qui a frappé le Lignon cet automne, on ne peut pas exclure que ce feu soit lui aussi suspect. Jeudi, les pompiers ont déjà dû intervenir dans l’une des tours. Apparemment pour une porte qui aurait brûlé…

Créé: 31.03.2019, 20h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.