Passer au contenu principal

«L'impôt sur les chiens est discriminatoire»

Un comité s'est constitué pour abolir cet impôt considéré comme totalement discriminatoire. Les Genevois trancheront le 9 février.

Le canton de Genève compte environ 30'000 canidés.
Le canton de Genève compte environ 30'000 canidés.
DR

«Le chien est le seul animal de compagnie à être imposé, cela est totalement discriminatoire», tonne l'UDC Stéphane Florey, responsable du Comité pour l'abolition qui s'est constitué pour en finir avec «cette injustice». À l'exception des Verts et des socialistes, on retrouve des élus de tous les partis dans ce comité, dont le MCG Thierry Cerutti, le PLR Simon Brandt ou encore Pierre Vanek, représentant d'EàG.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.