Passer au contenu principal

«Il est impensable de ne pas dessaisir Pierre Maudet»

Pour le politologue Pascal Sciarini, durant l’enquête, il est impossible de laisser au président du Conseil d’État ses responsabilités actuelles.

Dans la tourmente, le conseiller d’État Pierre Maudet devra peut-être temporairement se dessaisir de la présidence du Département de la sécurité et du gouvernement.
Dans la tourmente, le conseiller d’État Pierre Maudet devra peut-être temporairement se dessaisir de la présidence du Département de la sécurité et du gouvernement.
Steeve Iuncker

Dès jeudi, peu après la diffusion du communiqué du Ministère public accusant Pierre Maudet d’avoir menti sur la source du financement de son voyage à Abu Dhabi, des élus de gauche ont purement et simplement demandé sa démission. On n’en est toutefois pas encore là. La question qui se pose aujourd’hui est de savoir si l’élu PLR ne doit pas se dessaisir temporairement – ou être dessaisi par le Conseil d’État – de certaines de ses fonctions au moins le temps que dure la procédure ouverte par le Ministère public.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.