Passer au contenu principal

«C'est un immense bonheur pour l'Université de Genève»

Pour le recteur Yves Flückiger, le Prix Nobel attribué à Michel Mayor et Didier Quéloz récompense «une science ouverte et accessible à tous».

Yves Flückiger, recteur de l'Université de Genève, est ravi de l'attribution du Prix Nobel de physique à deux Genevois.
Yves Flückiger, recteur de l'Université de Genève, est ravi de l'attribution du Prix Nobel de physique à deux Genevois.
Georges Cabrera / Archives

«C'est un immense bonheur. Pour les lauréats bien sûr, pour l'Université et pour Genève!» Yves Flückiger, recteur de l'Université de Genève, confie sa joie à la «Tribune de Genève», ravi de l'attribution du Prix Nobel de physique à deux Genevois, Michel Mayor et Didier Quéloz, récompensés pour la découverte de la première exoplanète, en 1995.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.