Passer au contenu principal

Les «Igers» genevois chassent le photon dans les Rues-Basses

Le groupe Instagram de Genève est le plus important de Suisse. Jeudi, une douzaine de membres, appareil en bandoulière, sont partis traquer les illuminations du festival Geneva Lux.

Les IgersGeneva. C'est ainsi que s'appellent les membres de la communauté genevoise d'Instagram (iOS, Android). Ces photographes 2.0, amateurs ou pros, sont particulièrement actifs sur le réseau social. Preuve en est: avec plus de 4200 abonnés à son actif, le groupe de la cité de Calvin est le plus important de Suisse, loin devant Lausanne (2380), Zurich (1164) ou encore Berne (181). Mais n’allez pas croire que ces accros de l'image ne se côtoient que virtuellement. Dès que l’occasion s’y prête, ils se retrouvent en chair et en os pour des événements baptisés Instameets. Après l’île Rousseau cet été ou encore le MEG en octobre, les Instagramers genevois se sont donnés rendez-vous le 3 décembre dernier pour une virée nocturne sur les traces des illuminations du festival Geneva Lux. Rencontre.

18h. Le point de rassemblement est fixé à la fontaine du Molard. Là, un petit groupe de personnes, appareils photo autour du cou, sac au dos et trépied à la main pour certains, discute. Pas de doute, ce sont eux : les IgersGeneva. Créée en 2011, la communauté est aujourd’hui gérée par un quatuor de passionnés composé de Samuel Zeller (@zellersamuel), Julien Boulin (@jujubou), Jacques Bouquard (@kama_1969) et Nathalie Mastail-Hirosawa (@thenmh). «Nous nous sommes connus lors d’un Instameet organisé à Vevey en 2014, raconte Samuel. Nathalie, qui animait alors seule le groupe genevois, nous a proposé de la rejoindre. Cette année, nous avons déjà organisé six rencontres, poursuit-il. Notre objectif serait d’en faire une dizaine par an.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.