Passer au contenu principal

Sous les huées, la Ville se dote d'un budget un peu aminci

Les coupes de l'Entente, de l'UDC et du MCG n'ont pas pu être contrées par la gauche, qui lancera un référendum.

Sandrine Salerno, cheffe des Finances en Ville de Genève.
Sandrine Salerno, cheffe des Finances en Ville de Genève.
Steeve Iuncker-Gomez

La tribune du public était pleine à craquer lundi soir, à l’occasion des suites du débat budgétaire en Ville de Genève. Les acteurs culturels avaient fait le déplacement afin de suivre les discussions de la plénière, sous l’oeil de la police municipale, craignant que les coupes de la droite soient acceptées. Après plus de sept heures de débat, l'Alternative n'a finalement pas réussi à contrer ces amendements - à l'exception d'un seul - qui grèveront le budget de 7 millions. Comme annoncé au préalable, la gauche lancera un référendum contre les coupes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.