«Je n’ai pas honte d’être Suisse de souche»

DérapageMercredi, le Municipal de la Ville s’est enflammé sur les propos d’un élu MCG. Le dépôt d’une plainte pénale est envisagé

Denis Menoud, conseiller municipal MCG.

Denis Menoud, conseiller municipal MCG. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil municipal s’est une nouvelle fois embrasé, mercredi soir. Alors que l’assemblée débattait du maintien de la Commission des naturalisations en Ville, le conseiller municipal du Mouvement citoyens genevois (MCG) Denis Menoud s’est fendu d’un réquisitoire qui a fortement choqué les élus de gauche (lire le verbatim ci-dessous). En voulant défendre l’utilité d’une telle commission, qui «redonne une identité d’être humain» aux naturalisés, l’élu a fustigé le comportement de ses opposants. Pointant du doigt nominalement plusieurs élus eux-mêmes naturalisés, Denis Menoud les a enjoints, s’ils n’étaient pas «contents» de cette commission, à rendre leur passeport suisse pour reprendre leur ancienne nationalité.

Contacté, l’auteur des attaques maintient ses propos. «Je dis que lorsque l’on a été naturalisé, cela implique un minimum de retenue vis-à-vis du pays qui nous a accueillis. D’autre part, il faut comprendre le contexte dans lequel je me suis exprimé. Les rangs d’en face ( ndlr: Ensemble à Gauche notamment ) ne cessent de me railler dès que j’ouvre la bouche!» Considère-t-il ses propos comme xénophobes? «Non, je ne vois pas.»

Carlos Medeiros, chef de groupe municipal du MCG, soutient à demi-mot son élu. «Ces déclarations sont les siennes, pas celles du MCG. Notre parti n’est absolument pas contre les naturalisés. Comment pourrait-il l’être alors que le MCG est composé de 30% de personnes d’origine étrangère, y compris moi-même?» Pour Eric Stauffer, candidat MCG au Conseil d’Etat, «quand on jette de l’essence sur du feu, il ne faut pas s’étonner de la réponse».

Critiqué pour «avoir laissé dire», le président du Municipal, Pascal Rubeli (UDC), concède n’avoir pas «tout entendu» de ce qui avait été prononcé. «J’ai préféré apaiser les débats, explique-t-il. Mais aujourd’hui, je ne partage de loin pas ces propos.» Aurait-il expulsé l’élu MCG? «Sur le principe, je suis opposé à cette sentence, qui ne fait que renforcer la victimisation de celui qui en écope.»

A gauche, c’est la stupeur qui prédomine. «Ce qui me choque, c’est la manière de cibler nominalement des élus, tonne la socialiste Olga Baranova. Comment peut-il savoir si nous avons été naturalisés? Parce que nous avons des noms à consonance étrangère, c’est ça?»

«Ce sont des propos clairement xénophobes. On ne peut pas les banaliser, vitupère Vera Figurek, qui envisage de déposer une plainte pénale. De plus, déclarer que la commission redonne une identité humaine aux naturalisés, c’est surtout dire qu’ils étaient des animaux auparavant!»

Les mots de l’élu MCG qui ont choqué

Mercredi, 22 h 05, lors de la séance du Municipal de la Ville, l’élu MCG Denis Menoud a pris la parole pour défendre le maintien de la Commission des naturalisations. Extraits choisis.

Denis Menoud s’adressant aux rangs de la gauche: «Vous qui venez nous faire des théories, vous êtes naturalisés. Vous avez encore le bec (…) dans le lait et vous venez nous faire des théories. C’est indigne et inacceptable.» Le conseiller municipal un peu plus tard s’adressant à l’élue d’Ensemble à Gauche (EàG) Salika Wenger: «Vous rigolez, vous Madame la naturalisée? Taisez-vous! Taisez-vous, retournez à Belleville si vous n’êtes pas contente. (…) Retournez avec la caillera (ndlr: racaille en verlan) du quartier français.» Quelques minutes plus tard, le MCG interpelle directement Vera Figurek (EàG): «Rends ton passeport, Vera Figurek! Rends ton passeport! Retournez chez vous! Allez! Dégagez! Bande de traîtres! Traîtres à la nation! Les traîtres!» Puis au socialiste Pascal Holenweg: «Est-ce que vous payez les impôts? (…) Vous ne payez rien du tout! Vous êtes un parasite social!» (TDG)

Créé: 02.11.2013, 20h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...