Passer au contenu principal

L’histoire, si genevoise, de l’Africa CEO Forum

Le gratin des économies du continent se réunit à Abidjan lundi et mardi. Une forte délégation genevoise est présente, pour assurer le retour du forum au bout du lac.

De gauche à droite: Michael Kleiner, délégué à la promotion économique, Vincent Subilia, directeur général adjoint de la CCIG. Enfin, Pierre Maudet et Thomas Seghezzi, cofondateur de Rainbow Unlimited.
De gauche à droite: Michael Kleiner, délégué à la promotion économique, Vincent Subilia, directeur général adjoint de la CCIG. Enfin, Pierre Maudet et Thomas Seghezzi, cofondateur de Rainbow Unlimited.
Richard Étienne

Abidjan, hôtel Sofitel. On ne compte plus les individus en costume et cravate dans cet établissement cinq étoiles de la capitale économique de Côte d’Ivoire, dont la piscine est plus grande que le bassin des Vernets. Mille six cents hommes et femmes d’affaires sont réunis à l’occasion de l’Africa CEO Forum, ce rendez-vous qui en six ans s’est imposé comme le sommet phare du secteur privé en Afrique. Seuls les hauts cadres d’entreprises générant plus de dix millions d’euros de chiffre d’affaires sont admis. En principe, le colloque n’ouvre pas tellement ses portes aux politiques. Parmi les rares présents figurent le président ivoirien ou le nouvel homme fort du Zimbabwe. Mais pour les Genevois, accès libre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.