Passer au contenu principal

«C’est l’histoire assez banale d’un gestionnaire de fortune médiocre»

Le premier procureur Yves Bertossa et l’avocat des parties plaignantes, Me Robert Assaël. Tous deux se sont élevés contre la posture victimaire du prévenu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.