Passer au contenu principal

Hausse du tarif des crèches: la résistance s’organise

L’augmentation interviendra chaque année. Une motion s’y oppose.

«L’effort financier du Canton doit aller dans la poche des familles, pas dans celles de la Ville!» estime Marie Barbey-Chappuis
«L’effort financier du Canton doit aller dans la poche des familles, pas dans celles de la Ville!» estime Marie Barbey-Chappuis
DR

Depuis le 1er novembre, le tarif des crèches de la ville de Genève a augmenté. Celle-ci a en effet instauré un nouveau système de calcul, basé sur l’avis de taxation des parents. Cette hausse, qui interviendra désormais chaque année en fonction de l’indice des prix à la consommation, a provoqué un tollé. Au Conseil municipal, une motion s’opposant à ce changement vient d’être acceptée en commission.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.