Passer au contenu principal

Les habitants des studios mobiles ont invité leurs voisins

Plus de la moitié des résidents du village de Carrefour-Rue ont déjà retrouvé du travail.

En novembre, c’était un grand terrain vague où treize studios mobiles venaient d’être déposés en étoile. Sept mois plus tard, le village Eurêka de Carrefour-Rue, sis au 154, route de Malagnou, déborde de fleurs et de vie. Ses quinze habitants ont invité, ce mercredi après-midi, leurs voisins à célébrer le solstice d’été. Au programme: brocante, grillades et concerts.

A 14 h, une soixantaine de personnes étaient présentes dans le village. Parmi elles, Barbara Jenny et Colette Matthey, deux voisines d’un certain âge. «C’est formidable cette fête, c’est l’occasion de se rencontrer, s’exclament-elles en chœur. Plus on se connaît, mieux c’est. Certaines personnes craignaient des soucis de voisinage, mais la cohabitation se passe très bien, on ne les entend pas. Pourtant, nous habitons en face!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.