Guillaume Barazzone a fêté son accession à la Mairie

Ville de GenèveLe public nombreux est passé entre les gouttes d’une météo capricieuse. Le discours de circonstance est resté aussi classique que la cérémonie.

Le nouveau maire défilant avec la Musique municipale de la Ville de Genève.

Le nouveau maire défilant avec la Musique municipale de la Ville de Genève. Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On ne peut pas tout dépoussiérer d’un seul coup. Si avec Guillaume Barazzone les Fêtes de Genève ont un nouveau visage cette année, sa cérémonie d’investiture fêtant son entrée en fonction en tant que nouveau maire a suivi, mercredi soir, la voix de la tradition. La Musique municipale de la Ville de Genève est partie de la promenade de Saint-Antoine pour un défilé qui s’est terminé sans excentricité sous les marronniers de la promenade de la Treille, entraînant au passage le magistrat, âgé de 34 ans, devant l’Hôtel de Ville.

Le public venu nombreux – avant tout composé de politiques, d’officiels et de quelques amis ayant fait drastiquement redescendre la moyenne d’âge – est passé entre les gouttes d’une météo capricieuse. Au milieu de ce public encravaté, quelques électrons libres ont fait le chemin, comme ces trois étudiants venus «juste pour voir à quoi ressemble le nouveau maire». Entre les innombrables serrages de mains, quelques enfants se sont pressés autour d’un délicieux risotto aux champignons.

Quant au discours de celui qui était à la fête mercredi, il est resté aussi classique que la cérémonie. Face aux Vieux-Grenadiers et aux musiciens de la fanfare, droits comme des i, solennels avec leurs bicornes surmontés d'un plumet jaune, Guillaume Barazzone a pris le micro pour rappeler tout l’amour qu’il porte à sa ville natale et la confiance qu’il lui témoigne, malgré les difficultés auxquelles elle se voit confrontée. Il a rappelé aussi l’importance de son ouverture sur le monde, qu’il n’oubliera pas de mettre en avant durant son année de Mairie. Quelques sourires se sont esquissés sur les lèvres lorsqu’il a précisé qu’il s’agirait aussi «de s’amuser, pourquoi pas, dans cette Cité de Calvin».

Mercredi soir, pour faire la fête et pour amener, tout de même, une touche personnelle à sa cérémonie, Guillaume Barazzone a trouvé la parade en invitant une fanfare qui n’avait rien de traditionnel. Après la Musique municipale, la Fanfare Revuelta a fait résonner derrière l’Hôtel de Ville ses sonorités chiliennes et ses rythmes dansants. Les jeans rouges et les jupes à pois ont remplacé les bicornes à plumet pour faire voyager le public bien au-delà de la Treille. (TDG)

Créé: 08.06.2016, 22h30

Articles en relation

Guillaume Barazzone: «Je veux des Genevois fiers de leur ville»

Interview Le conseiller administratif PDC reprend la Mairie de la Ville de Genève pour un an. Une première pour lui. Plus...

Barazzone absent: «C'est pour des raisons politiques»

Ville de Genève Le ministre PDC de l'environnement ne se sent pas en phase avec le discours de ses collègues de l'Exécutif. Plus...

DJ, ciné, bar, tous les soirs à deux pas des Bains des Pâquis

Quai du Mont-Blanc Maire dès le 1er juin, Guillaume Barazzone promet un lieu «qui ne ressemblera pas à une kermesse». Du 24 juin au 24 juillet. Plus...

Des nostalgiques des Fêtes interrogent la Ville

Genève Un groupe Facebook publie une lettre ouverte au magistrat Guillaume Barazzone pour comprendre ses exigences. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...