Passer au contenu principal

La guerre contre le parking Clé-de-Rive est déclarée

La gauche prévient qu’elle lancera un référendum si le projet est accepté par le Municipal. Le sujet prédominera les élections 2020.

Chaque place automobile supprimée en surface à Rive sera compensée dans le parking, selon un ratio de un pour un.
Chaque place automobile supprimée en surface à Rive sera compensée dans le parking, selon un ratio de un pour un.
LUCIEN FORTUNATI

Le Parti socialiste lance les hostilités. Dans un communiqué diffusé mardi, la section de la Ville de Genève annonce son opposition au principe du nouveau parking Clé-de-Rive sous la rue Pierre-Fatio – celle qui mène du rond-point de Rive au lac. Le projet, dont les premières esquisses remontent aux années 90, prévoit la création sur six niveaux de 498 places pour les voitures, ainsi que de 388 places pour les motos et les scooters. En compensation, 33 000 m2 seraient piétonnisés en surface, du quai Gustave-Ador à la rue Ferdinand-Holder et, d’est en ouest, du boulevard Helvétique à la rue d’Italie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.