Passer au contenu principal

«Le plus gros défi du CICR est d'accéder aux zones de conflits»

Le président du CICR Peter Maurer admet l'obligation qu'a son organisation d'«être productive».

Un retour aux sources. Mardi, Peter Maurer est revenu dans la ville qui l'a vue naître, Thoune, au bord de l'Aar, à l'occasion de la deuxième étape du tour de Suisse de la caravane genevoise. Le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) revient sur les principaux défis de l'organisation basée à Genève.

Le budget du CICR n'a jamais été aussi important. Or il ne faut pas s'en réjouir...

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.