Passer au contenu principal

Le gratin du vin mondial se réunit ce mois à Genève

Des représentants de 47 pays seront présents. Œnologue et ingénieure, la Genevoise Simone de Montmollin en explique les enjeux.

La députée PLR Simone de Montmollin.
La députée PLR Simone de Montmollin.
Laurent Guiraud

Ingénieure spécialisée en viticulture et œnologie, Simone de Montmollin touche au but. Dans quelques jours, le 15 juillet, le Congrès mondial de la vigne et du vin s’ouvrira à Genève. La députée PLR, candidate au Conseil national, travaille depuis 2015 au succès de cette importante manifestation professionnelle. L’occasion de faire le point sur les enjeux de cette branche très particulière.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.