La grande métamorphose du Bois de la Bâtie

AménagementLe chantier de ce parc historique vient de démarrer. Il se déclinera en plusieurs phases.

Trois emplacements permettront d’admirer la vue qu’offre le parc sur la ville.

Trois emplacements permettront d’admirer la vue qu’offre le parc sur la ville. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Bois de la Bâtie a entamé sa mue. Depuis quelques jours, les ouvriers s’activent sur ce site privilégié qui surplombe la ville de Genève. Si le bruit des grues de chantier ne couvre pas encore les cris de paons, on s’attelait déjà, la semaine dernière, à la démolition du local technique de l’ancienne pataugeoire et des toilettes publiques.

C’est un chantier d’envergure qui commence. De par son ampleur – le parc s’étend une surface de 211 300 m2, soit trois fois la plaine de Plainpalais – et de par son coût, 14,67 millions de francs validés par le Conseil municipal de la Ville de Genève en 2017. L’entier du Bois de la Bâtie va être réaménagé, excepté le parc animalier – mais dont la signalétique fera elle aussi peau neuve.

«Cette forêt urbaine est un poumon de verdure. Elle se trouve au cœur d’un secteur en plein développement, avec la Jonction et le PAV, le projet Praille-Acacias-Vernets», relève le conseiller administratif Guillaume Barazzone. «Si on veut densifier, il faut aussi penser aux espaces verts», ajoute le chef du Département de l’environnement urbain et de la sécurité, pour qui la Bâtie est «notre Central Park».

Des travaux étaient nécessaires: chemins défectueux, en proie à des éboulements, pataugeoire hors service, jeux vétustes, mauvais éclairage… «La Bâtie a été délaissée pendant des années», résume Guillaume Barazzone. Le chantier se fera en plusieurs phases d’ici à l’été 2020. Une fois une étape terminée, le secteur sera rouvert au public. Les terrains de football ne sont pas touchés.

Les cheminements et la forêt

La réfection des premiers cheminements doit commencer d’un jour à l’autre (voir infographie ci-dessous pour le calendrier). Situé sur une moraine, un terrain particulièrement friable, le Bois de la Bâtie est régulièrement victime d’éboulements. Le dernier en date, à Noël, a conduit à la fermeture de deux chemins fréquentés. Ils ne rouvriront pas avant l’an prochain. «Les cheminements sont en très mauvais état et ils doivent être tous refaits», explique Daniel Oertli, chef du Service des espaces verts (SEVE).

Les chemins sur une surface plane, soit la majeure partie du bois, seront dotés d’un revêtement perméable en gravier, ce qui permettra d’irriguer directement les terres. Ceux qui se trouvent en pente, plus étroits, seront réalisés en bitume pour éviter un risque de ravinement. Il a été tenu de compte des personnes à mobilité réduite. «Le but est que ces cheminements soient accessibles au plus grand nombre, faisant du parc un lieu de rencontre intergénérationnel», fait valoir Guillaume Barazzone.

La forêt de ce «parc sauvage» a fait l’objet de «nombreux soins» ces dernières années. Après des abattages pour raisons sanitaires, un millier d’arbres — chênes, érables, tilleuls — et d’arbustes ont été replantés à partir de 2015. «L’objectif est d’accélérer le processus de régénération de la forêt», avance Daniel Oertli.

Les chiens restent les bienvenus, mais ils doivent être tenus en laisse près de la place de jeu.

L’espace de jeux

Bien que refaite il y a dix ans, l’aire de jeu de la Bâtie — la plus grande de la ville — sera complètement revue. Elle aura un thème central: la forêt. Il y aura: une cabane en forme de hérisson, un grand jeu de sable et d’eau, des terriers de lapins, des ponts de cordes, des balançoires géantes et une tour de toboggan de dix mètres de haut.

En revanche, l’accrobranche a été retoquée par le Conseil administratif, qui ne voulait pas d’activité privée dans le parc. Les enfants pourront accéder aux anciens jusqu’au début des travaux, à la fin de l’été. L’espace pour les grillades sera maintenu.

La pataugeoire

La pataugeoire actuelle est hors service. Une nouvelle va être construite. Elle comptera deux bassins, d’une profondeur de 20 centimètres chacun. Deux plateformes avec jeux d’eau seront aussi aménagées.

La buvette

En janvier, les habitués ont dû se résoudre à dire adieu au restaurant Le Chalet. Plus aux normes, le pavillon provisoire des années 1960 va être démonté. Il sera remplacé par une buvette avec terrasse. «Le timing était trop serré et le coût trop élevé pour imaginer un autre concept», dit Guillaume Barazzone. La gestion de la nouvelle buvette a été mise au concours pour une durée de cinq ans. L’exploitant devra acquérir un triporteur pour rallier l’espace de jeux, situé plus loin, et proposer ainsi sa carte aux familles.

Les places de parking

Lors de l’étude du projet en Commission des finances, le manque de places de parking autour du parc avait été relevé. Comme la Ville ne voulait pas en ajouter, une solution a été trouvée. «Le parking du centre funéraire sera désormais ouvert le week-end pour ceux qui visitent le parc en dehors des heures de cérémonie», se réjouit Daniel Oertli, du SEVE.

Trois belvédères

Malgré son emplacement offrant une vue unique, non seulement sur l’Arve et le Rhône, mais aussi sur toute la ville, le Bois de la Bâtie n’avait pas de mirador à proprement parler. Cette lacune sera corrigée. Trois belvédères vont être aménagés. Le premier prendra place au bord de la falaise, en contrebas de l’ancien Chalet. Les deux autres seront situés de chaque côté du café de la Tour.

L’éclairage sera également renforcé. Une centaine de candélabres munis d’ampoules LED et pourvus de détecteurs de présence vont être installés. Réouverture complète: second semestre 2020.

Créé: 18.03.2019, 07h05

L’essentiel

Rénovation Les cheminements vont être refaits, l’aire de jeux repensée et la pataugeoire agrandie.

Travaux Le chantier, qui démarre ces jours, se fera en plusieurs phases d’ici au second semestre de 2020.

Restauration Le restaurant Le Chalet cède sa place à une nouvelle buvette avec terrasse.

(Image: G. Laplace)

Articles en relation

Le Bois de la Bâtie est victime d’éboulements à répétition

Aménagement Des cheminements viennent d’être fermés après un énième glissement de terrain survenu le jour de Noël. Plus...

Les animaux oubliés du parc de la Bâtie

Plein air Le parc vieillit mal avec sa signalétique d’un autre âge et se montre drôlement discret sur ses naissances. Visiteurs frustrés. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...