Passer au contenu principal

GenèveLe Grand Théâtre veut encadrer les notes de frais

Le directeur Aviel Cahn est confronté à des problèmes de fonds et de travaux. Un rapport établit la nécessité d’adopter des règles. Interview.

Le directeur du Grand Théâtre, Aviel Cahn: «Le bâtiment connaît encore des maladies d’enfance.»
Le directeur du Grand Théâtre, Aviel Cahn: «Le bâtiment connaît encore des maladies d’enfance.»
Keystone

Voyages, achats, repas: les notes de frais des employés du Grand Théâtre ont récemment été passées à la loupe. Un rapport sur leurs dépenses, commandé par l’ancienne direction et que la «Tribune de Genève» demande à consulter depuis trois mois, se trouve entre les mains du conseil de fondation. Si celui-ci ne dénonce pas d’importantes fraudes, il met en lumière un manque de règles. À l’heure où une rallonge de 3,2 millions de francs va être votée par le Conseil municipal de la Ville, sans oublier le budget 2020, ce document ne devrait-il pas être rendu public? Entretien avec le nouveau directeur de l’institution, Aviel Cahn.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.