Les «gilets jaunes» de retour place des Nations samedi

GenèveUne chaîne humaine doit partir de Ferney-Voltaire pour rejoindre Genève. Les manifestants suisses et français dénoncent les violences policières en France et l'utilisation de l'arme LBD40 fabriquée en Suisse.

Des «gilets jaunes» s'étaient déjà donné rendez-vous devant l'ONU à Genève en février dernier.

Des «gilets jaunes» s'étaient déjà donné rendez-vous devant l'ONU à Genève en février dernier. Image: Laurent Guiraud / Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Suite au rassemblement de «gilets jaunes» en février sur la place des Nations, un deuxième appel à manifester est lancé pour le samedi 31 août à Genève. Une chaîne humaine de «gilets jaunes» de France et de Suisse se constituera depuis la frontière de Ferney-Voltaire jusqu'à la place des Nations de Genève, précise un communiqué des organisateurs. Devant l'ONU, le gilet jaune «Petit Jean» a entamé une grève de la faim, il y a douze jours, ce mardi.

À cette occasion, un dossier sur les violences policières en France commises depuis le 17 novembre 2018, en particulier à propos de l’utilisation meurtrière du LBD40 (fabriqué à Thoune, dans le canton de Berne) sera remis à des responsables de l’ONU et du Haut-Commissariat aux droits de l’homme. Le premier rassemblement avait déclenché la mise en cause de l'usage, considéré comme excessif, de la violence des forces de l'ordre à l'encontre des «gilets jaunes», par la haut-commissaire aux droits de l'homme, Michelle Bachelet.

Des victimes des mutilations policières seront médaillées lors d'une cérémonie symbolique organisée en présence de Patrice Philippe, manifestant éborgné, membre des «Mutilés pour l’exemple», de Priscilla Ludosky, l’une des fondatrices du mouvement des «gilets jaunes», de Laurent Thines, neurochirurgien auteur de la pétition «Les soignants français pour un moratoire sur l’utilisation des armes dites moins létales» (plus de 176 000 signatures), de Marianne Sébastien, fondatrice de l’ONG Voix libres et de Christian Degiorgi, président de l’ONG Unesu.

L'usage du LBD40 mis en cause

«Après 42 semaines de manifestations réprimées par le gouvernement français, les manifestants français et suisses appellent conjointement à l'arrêt définitif de l'utilisation des armes de guerre, en particulier du LBD40», précise le communiqué des «gilets jaunes». Interpellé par Michelle Bachelet – qui classe la violence des répressions en France entre Haïti et le Venezuela – par Amnesty International, par le Conseil de l'Europe, par la Ligue européenne des droits de l'homme et même par la Société française des ophtalmologues pour la gravité des violences policières observées depuis le début du mouvement des «gilets jaunes», le gouvernement français a répliqué qu'il «veillait à ce que l'usage de la force soit maîtrisé, contrôle et proportionné» et que «les tirs de LBD40 étaient interdits sur d'autres parties du corps que sur le torse et les membres supérieurs ou inférieurs».

Le LBD est classé dans la catégorie «matériel de guerre» par la réglementation internationale. Cependant, à la fin 2018, la France s’est portée acquéreur par voie d’un marché public de 1280 nouveaux LBD. Le LBD utilisé par les forces de l’ordre françaises est de fabrication suisse. Son fabricant, Brügger & Thomet à Thoune, le qualifie comme «arme létale limitée». Son utilisation est aggravée par l’emploi par la France de munitions plus dangereuses et non conformes au mode d’emploi du fabricant suisse.

Une résolution a par ailleurs été déposée par Guy Mettan, député du Grand Conseil genevois, pour interdire l'exportation des LBD et faire respecter les Conventions de Genève, ignorées depuis le 17 novembre 2018 par la France. Cette résolution est actuellement traitée en commission et sera prochainement votée au Grand Conseil.

Créé: 27.08.2019, 18h59

Articles en relation

Qui sont ces «gilets jaunes» à la sauce helvétique?

Manifestation A Montreux, des contestataires se sont exprimés en marge de la réunion de Bilderberg, qui s’est achevée dimanche sans heurt. Plus...

Tous ces gilets jaunes condamnés

Vidéo Le procès contre un manifestant pour injures à caractère antisémite envers Alain Finkielkraut débute aujourd'hui. Plus...

Des «gilets jaunes» recouvrent le consulat de France de peinture

Genève Les déprédations ont été commises dans la nuit de lundi à mardi. Deux individus en seraient à l'origine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...