Genthod aspire au calme après la tempête

Élections municipales 2020Le maire s’en va. Les trois candidats à sa succession veulent tirer un trait sur les «affaires» qui ont secoué la Commune.

La mairie de Genthod.

La mairie de Genthod. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Habituellement paisible, Genthod a fait les gros titres l’an passé. Ses autorités ont été sèchement désavouées par la population dans l’affaire du Creux-de-Genthod et épinglées par la Cour des comptes pour avoir couvert des vols commis par un employé de l’administration (nos éditions précédentes). Les élections arrivent donc à point nommé. Un trio lorgne la succession du maire PLR, Wolfgang Honegger, qui ne se représente pas: «J’ai 68 ans, faire cinq ans de plus, ce serait trop, dit-il. Je souhaite prendre un nouveau départ.»

Son parti occupe la Mairie depuis des lustres et entend bien rempiler avec un nouveau venu, Marco Realini. «Je veux ramener la confiance auprès de la population. Cela passe par une gestion plus transparente – j’ai plusieurs années d’expérience en la matière – et une meilleure communication», confie le chef du contrôle interne de la police cantonale. Qui se réjouit que les électeurs «aient le choix, avec trois candidats au poste de maire et cinq pour les deux postes d’adjoints».

Face à lui, un homme déjà en place, Michel Stalder, du Groupement pour les intérêts de Genthod. «Je suis adjoint au maire depuis deux législatures. Il y a des problèmes à régler rapidement afin de redonner confiance aux habitants et redorer l’image de la Mairie. Il faut aussi renforcer notre collaboration avec les communes voisines, le Canton et notre administration», relève celui qui espère que «la campagne électorale sera loyale».

Le troisième candidat connaît bien, lui aussi, la politique gentousienne. Après trois législatures comme adjoint et des années sur les bancs du Municipal sous l’étiquette du Groupement, Joël Schmulowitz a fondé sa propre formation, Vivre à Genthod. «Notre commune est prospère, elle a des traditions auxquelles j’adhère comme enfant de Genthod, mais les événements de l’an dernier ont choqué et ému les habitants. Il faut retrouver de la sérénité», affirme celui qui a soutenu les référendaires du Creux-de-Genthod. Et qui a été le mieux élu des conseillers municipaux en 2015. Également candidat à la Mairie, il avait échoué pour trois petites voix.

Créé: 13.02.2020, 08h53

Les chiffres

Population: 2831 habitants

Sièges à pourvoir: 17 sièges au Conseil municipal, 3 sièges à l’Exécutif (1 maire et 2 adjoints)

Dépense/hab. par année: 3602 francs

Budget 2020: 12,193 millions

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Menacé par des explosifs, le village de Mitholz sera évacué dix ans
Plus...