Passer au contenu principal

Les Genevois refusent d’abolir l'impôt sur les chiens. Réactions

Deux tiers des votants refusent d'abolir la taxe. La magistrate en charge des Finances, Nathalie Fontanet, se réjouit du résultat.

Olivier Vogelsang / Archives

L'impôt sur les chiens sera maintenu à Genève: deux tiers des votants (67,26%) ont dit non à son abolition.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.