Passer au contenu principal

Les Genevois refusent la caisse maladie publique

Le Parti du travail, qui a lancé l 'initiative, relève que «près de 45% de la population» rejette le système actuel.

Le Conseil d’État se félicite du résultat. Il craignait que la population fasse «un amalgame entre une problématique bien réelle – l’augmentation des coûts, l’opacité du système de santé – et la mauvaise réponse proposée par les initiants».
Le Conseil d’État se félicite du résultat. Il craignait que la population fasse «un amalgame entre une problématique bien réelle – l’augmentation des coûts, l’opacité du système de santé – et la mauvaise réponse proposée par les initiants».
Magali Girardin

Les Genevois ont refusé l’initiative visant à créer une caisse d’assurance maladie et accidents publique (55,54% de non). Le texte proposait de fonder une assurance cantonale à but social, en marge des caisses privées actuelles. À l’origine de ce projet, le Parti du travail (PdT) promettait que cette assurance, dispensée de frais de publicité et de lobbying, offrirait des primes plus basses.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.