Passer au contenu principal

Les Genevois poursuivis par leurs anciennes dettes

Même archivées, les procédures apparaissent désormais sur les attestations délivrées par l’OP.

Après deux semaines de fermeture forcée, l’Office des poursuites rouvrait ce lundi. A l’entrée, des vigiles ont dû repousser des usagers.
Après deux semaines de fermeture forcée, l’Office des poursuites rouvrait ce lundi. A l’entrée, des vigiles ont dû repousser des usagers.
Olivier Vogelsang

Tirant nerveusement sur sa cigarette, un travailleur intérimaire s’impatiente sur le trottoir de la rue du Stand. «Ils m’ont annoncé deux heures d’attente. Tant que je n’ai pas mon attestation de non-poursuite, je ne peux pas commencer mon nouvel emploi. J’ai déjà perdu une journée de travail.» Ce qu’il ne sait pas, c’est que le document qu’il tiendra entre ses mains bien plus tard a subi un profond changement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.